Guide sur la formation handicap : bonnes pratiques et ressources disponibles

Le monde professionnel étant en constante évolution, la formation handicap est devenue essentielle pour favoriser l'inclusion et l'équité. L'ouverture à la diversité, avec équité, est un levier essentiel pour la performance des entreprises à Paris et partout en France. Aujourd'hui, il est primordial de garantir l'égalité des chances pour tous, notamment pour toute personne en situation de handicap, qui représentent une part significative de la population. Sensibiliser, déconstruire les préjugés, recruter de manière inclusive, adapter le management, assurer l'accessibilité physique et numérique des lieux de travail, prévenir les risques pour la santé au travail, sont des défis auxquels les organisations doivent faire face. L'inclusion du handicap, du recrutement à la gestion quotidienne, est l'affaire de tous les membres de l'entreprise. En sensibilisant et en formant l'ensemble de ses équipes via un organisme externe, l'entreprise garantit une collaboration harmonieuse et une meilleure qualité de vie au travail pour tous ses collaborateurs.

Les différents types de formations disponibles

En matière de formation handicap, une variété de formations est disponible pour tous les intervenants impliqués dans le travail avec toute personne en situation de handicap. Ces formations, qui s'adressent à toute catégorie professionnelle, à savoir l'équipe RH, les responsables de mission handicap, tout référent handicap, les managers, les représentants du personnel, et les services de prévention et de santé au travail du secteur médico-social, couvrent un large éventail de thématiques. Elles peuvent être organisées sous forme de parcours, en combinant des sessions à distance (à domicile) et en présentiel, afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque groupe cible. 

Dans le meme genre : Peut-on préparer des desserts au barbecue ?

Les apprentissages disponibles en inter et intra et dispensées par l’organisme de formation comprennent des modules sur :

  • Les fondamentaux du handicap en entreprise
  • Le recrutement sans discrimination d’emploi 
  • Le management inclusif
  • L'intégration du handicap dans les pratiques professionnelles
  • Le maintien dans l'emploi
  • La santé mentale au travail
  • La prévention des risques psycho-sociaux
  • Le rôle des représentants du personnel dans l'accompagnement des situations de handicap
  • Et plus.

Ces stages en présentiel ou à distance, conçues pour différents parcours et adaptées à divers secteurs (privé et public), sont élaborées dans le but d'offrir un enseignement accessible à un large public.

A découvrir également : Trousse de toilette avion soute : comment l'organiser ?

Ces formations (en inter et intra) pour entreprise sont dispensées sous différentes modalités, c’est-à-dire en présentiel, à distance (en ligne), ou sous forme de classes virtuelles et avec un référent par module. Les durées de chaque projet varient en fonction des modules, allant de quelques heures à plusieurs journées. Les tarifs sont également variables en fonction du contenu et de la durée de la formation. En offrant une gamme diversifiée de formations, ces programmes visent à renforcer les compétences et les connaissances nécessaires pour favoriser l'inclusion de toute personne en situation de handicap au travail et dans leur vie au quotidien.

Les bonnes pratiques à adopter pour une formation inclusive

Pour assurer un projet de formation inclusive en matière de handicap social en entreprise, il est essentiel d'incorporer diverses bonnes pratiques dans le processus d'enseignement et d’évaluation.

Promotion de la communication inclusive

Pour tout projet de formation inclusive (en inter et intra) en handicap en entreprise, il est important de mettre en place une communication transparente et efficace auprès de tous les employés. Cette communication doit intégrer des informations sur les initiatives de formation et encourager l'adhésion de chacun pour garantir leur succès. Cette démarche permet d'instaurer un environnement propice à l’intégration et à la diversité.

Recrutement inclusif et processus d'embauche

En matière de processus de recrutement, il est impératif d'adopter des pratiques inclusives dès le départ. Cela implique le projet de création de postes spécifiquement ouverts à certains handicaps et l’intégration d'informations sur l'accessibilité dans les descriptions de poste. Egalement, il est essentiel d'anticiper et de mettre en place les ajustements nécessaires pour accueillir les nouveaux employés handicapés de manière inclusive afin de faciliter leur vie.

Aménagement des postes d’emploi et des espaces physiques 

Une fois le recrutement confirmé, il est primordial de veiller à l'aménagement des postes de travail et des espaces physiques pour garantir l'accessibilité. Cela peut nécessiter des ajustements organisationnels ou des aménagements physiques, comme l'installation d'équipements spécifiques ou la mise en place de signalétiques adaptées. L'objectif est de créer un environnement accueillant où chacun peut travailler dans les meilleures conditions tout au long de l’année.

Gestion du handicap au quotidien et soutien aux employés handicapés

La gestion quotidienne du handicap nécessite une écoute attentive des besoins des employés handicapés et la mise en place de mesures de soutien appropriées. Cela peut inclure des ajustements d'horaires, du télétravail ou des formations spécifiques pour les membres de l'équipe. Il est essentiel de prendre chaque mesure concrète pour répondre aux besoins individuels et assurer une intégration effective sur le lieu de travail. Il est également essentiel de sensibiliser l'ensemble du personnel aux défis rencontrés par chaque travailleur professionnel, afin de favoriser une culture d'entreprise inclusive dans le domaine médico-social.

Sensibilisation et accompagnement 

Pour faciliter l'adhésion de tous les professionnels chaque année et à tout moment de leur vie, des actions de sensibilisation et d'accompagnement sont essentielles. Cela peut prendre la forme d'événements dédiés, de webinaires ou de programmes d'accompagnement spécialisés. En s'appuyant sur des ressources externes (service d’accompagnement) et des experts en la matière, les organisations peuvent proposer des solutions adaptées et favoriser une culture d'entreprise inclusive.

Pratiques adaptées en fonction du handicap 

Enfin, il est essentiel de mettre en place des pratiques adaptées en fonction du type de handicap rencontré. Que ce soit pour les handicaps moteurs, visuels, psychiques, intellectuels ou auditifs, il est essentiel d'adopter une approche personnalisée et bienveillante pour garantir l’intégration de tous les professionnels. Cela implique la mise en place d'aménagements appropriés et la promotion d'une communication accessible à tous, dans le cadre d'une politique d'entreprise axée sur l'égalité des chances.

Les ressources et outils utiles pour faciliter l’apprentissage

L'intégration de toute personne en situation de handicap dans le processus d'apprentissage requiert l'accès à des ressources et des outils appropriés, à savoir pendant les périodes de stage. Diverses initiatives et guides sont disponibles pour soutenir les apprenants et les intervenants de la formation dans cette démarche. Ces moyens comprennent des manuels adaptés, des outils pédagogiques spécifiques, des formations sur mesure (disponibles en ligne) et des programmes d'accompagnement personnalisés.

Formations ludiques et interactives

Les formations dispensées par un organisme de formation (en ligne ou en présentiel) adoptent des modalités pédagogiques interactives et ludiques dans le cadre d'une politique sociale. Ces formations visent à démystifier le sujet du handicap et des thématiques associées, en favorisant les échanges entre pairs et l'apprentissage en intelligence collective, tout en intégrant des mécanismes d'évaluation pour mesurer les progrès réalisés par les participants. Les animateurs-facilitateurs utilisent une variété d'outils pédagogiques comme :

  • Des quiz
  • Des études de cas
  • Des jeux de rôle
  • Des vidéos de mise en situation ou de témoignages en ligne
  • Des outils de réalité virtuelle

Cette approche permet d'impliquer activement les apprenants et de rendre l'apprentissage plus stimulant et inclusif, tout en intégrant une évaluation régulière.

Guide « Apprentissage et Handicap » du ministère du travail

Le Ministère du Travail a publié un guide dédié à l'apprentissage et au handicap en milieu professionnel, en collaboration avec l'Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) et le FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique). Ce guide vise à informer et sensibiliser les apprentis, chaque centre de formation d'apprentis (CFA) et les professionnels sur les opportunités offertes par l'apprentissage aménagé. Il détaille notamment les modalités du contrat d'apprentissage aménagé (pour l’obtention d’un titre), accessible dès l'âge de seize ans et sans limite d'âge pour les bénéficiaires d'une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), en contribuant à une démarche sociale inclusive dans le domaine de la formation.

Contrat d'apprentissage aménagé

Le contrat d'apprentissage aménagé marque le début d'un parcours de formation initiale, visant à obtenir un titre ou un diplôme enregistré au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP). Il peut être conclu avec des employeurs, qu'ils soient publics ou privés, ainsi qu'avec les apprentis et, le cas échéant, leurs représentants légaux. Cette obtention de titre et de diplôme ouvre la voie à une première expérience professionnelle, tout en offrant un encadrement spécifique aux apprentis en situation de handicap tout au long de leur stage.

Rôle du référent handicap du CFA ou Centre de Formation d'Apprentis

Chaque Centre de Formation d'Apprentis (CFA) doit désigner un référent handicap, qui joue un rôle essentiel en tant qu'interlocuteur privilégié des apprentis en situation de handicap. Ce référent est le lien essentiel entre les apprentis concernés, l'équipe pédagogique et les employeurs. Il coordonne la mise en œuvre des adaptations nécessaires pour compenser le handicap en formation, notamment pendant le stage. Ainsi, le référent handicap du centre de formation est chargé de coordonner l'ensemble des acteurs impliqués dans l'accompagnement des apprentis handicapés, en établissant un lien cohérent entre la formation et l'emploi, dans le cadre d'une politique sociale visant à favoriser l’intégration et l'égalité des chances pour tous, chaque année.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés